LES COLLIERS "EDUCATIFS": TRISTES LEURRES

Publié le par cerbere

mutts-20humans.jpg

 

"Plus sensible au souvenir des bienfaits qu'à celui des outrages, il ne se rebute pas contre les mauvais traitements, il les subit, les oublie, ou ne s'en souvient que pour s'attacher davantage; loin de s'irriter ou de fuir, il s'expose de lui-même à de nouvelles épreuves; il lèche cette main, instrument de douleur, qui vient de le frapper, il ne lui oppose que la plainte et le désarme enfin par la patience et la soumission"

BUFFON- oeuvres choisies

N.B: Tous les accessoires cités dans ces articles ont été testés auparavant...sur nous-même.


  1. LES COLLIERS ELECTRIQUESjetcare-b-1.jpg




Expériences, études et respect s’opposent à l’utilisation des colliers électriques, qu’il s’agisse de colliers dits "anti-aboiements", de colliers "anti-fugues" jumelés à une "cloture" ou de colliers de "contrôle".


En effet, les chocs électriques provoquent du stress et de la douleur chez l’animal. À court et à long terme, ces colliers

entraînent ainsi des effets pervers sur le bien-être et le comportement du chien. Les professionnels préconisent

plutôt les méthodes douces d’éducation, dont le renforcement positif. Elle reconnaît en outre la pertinence

de certains outils tels que le jet d’eau et le collier à la citronnelle puisqu’ils peuvent être efficaces dans le contre-conditionnement nécessaires lors de certaines

pathologies comportementales handicapantes et ne provoquent pas d’effets pervers.

 

Les prémisses sur lesquelles se fonde notre positionnement:

 
Les systèmes de colliers électriques, à l’instar des autres punitions, entraînent plusieurs effets pervers

Les aboiements excessifs ou les fugues sont souvent la manifestation de l’ennui, de l’anxiété ou du sentiment

d’isolation qu’éprouve le chien. Le choc électrique canalise la frustration de l’animal qui fugue ou qui aboie

vers une autre forme de comportement, certainement tout aussi désagréable, puisqu’il n’atténue en rien la

cause du problème.
517135.jpg

 

 

 En ce sens, une étude publiée en 2004 dans le Animal Welfare Journal démontre que les chiens entraînés


à l’aide de punitions sont plus susceptibles de développer de mauvais comportements que ceux entraînés

avec des récompenses. En effet, les chercheurs se sont aperçus que les gardiens qui entraînaient leur chien

au moyen de punitions ont vu apparaître une variété de mauvais comportements chez leur animal : aboiements,

agressivité envers les humains et les autres chiens, anxiété de séparation, etc. La punition crée un état d’anxiété

chez le chien qui s’exprime plus tard par un mauvais comportement.image123.gif

 

 

Il a aussi été démontré que les chiens qui ont reçu des chocs électriques ont appris que la présence de leur

maître -ou de la commande- annonçait la réception de chocs, et ce même en dehors d’un contexte d’entraînement.

Le bien-être de ces chiens, en présence de leur maître et peut-être en d’autres circonstances, est donc fortement ébranlé.

 

 

Plusieurs problèmes d’ordre technique sont associés aux systèmes de colliers électriques

D’abord, plusieurs systèmes de colliers électriques ne permettent pas d’ajuster l’intensité du choc électrique en

fonction de la taille ou de l’état de santé du chien. Un choc approprié pour un animal de taille moyenne n’aura

pas l’effet escompté sur un gros chien et peut en blesser un de petite taille. Ensuite, comme tout autre appareil,

le collier électrique est susceptible de se dérégler à l’insu du gardien du chien et d’infliger des chocs de façon excessive

ou incohérente à l’animal.

 

(comportement de panique provoqué par les décharges)

 

 Les deux dernières considérations techniques s’appliquent plus précisément au cas des colliers anti-fugues jumelés


à une clôture. Il est en effet à noter que ces systèmes n’empêchent pas les personnes ou autres animaux de pénétrer

à l’intérieur du périmètre clôturé, rendant ainsi le chien qui s’y trouve prisonnier très vulnérable. De plus, un chien

qui parvient à fuguer malgré le port d’un collier électrique aura beaucoup de mal à rentrer chez lui puisqu’il recevra

des chocs au moment où il s’approchera du périmètre clôturé.

 

 

Conclusion

 Pour toutes les raisons évoquées dans ce document, nous invitons donc les gardiens de chien à identifier


les causes du problème de comportement de leur animal et à choisir une méthode douce d’éducation, comme

le renforcement positif ou une consultation comportementale. Comme l’a démontré l’étude publiée en 2004 dans le Animal Welfare Journal,

la punition n’est généralement pas la méthode la plus efficace pour l’enseignement de comportements désirés,

que ces derniers soient liés à l’entraînement à la propreté, à la marche en laisse ou au respect de commandes.

Ce sont bien davantage les récompenses qui engendrent les bons comportements.


Un original système de torture moderne: la douche froide électronique! (on imagine l'impact sur la psychologie du chien)


 

(test "grandeur nature" d'un maître courageux: tiens, ça fait mal?)




SOURCE: S.P.A.
montage: Michael
 

COLLIERS ELECTRIQUES

Les chiens porteurs de colliers électriques peuvent souffrir de douleurs physiques  ou de blessures (allant de brulures à des fibrilations cardiaques) et de stress psychologique, incluant une anxiété chronique ou des agressions déplacées. Chaque individu fait varier sa réaction à la douleur; un choc moyen pour un chien peut être trop fort pour un autre . L'anxiété et la confusion causés par les chocs successifs peuvent induire des modifications dans le rythme cardiaque et respiratoire ou des désordres gastrointestinaux. Les systèmes électriques ne sont pas fiables: ils peuvent délivrer des impulsions désordonnées ou ne pas fonctionner, ce qui peut lourdement affecter les capacités psychologiques de l'animal.

CLOTURES ELECTRIQUES

Les chiens dont le territoire est entouré d'une cloture électrique peuvent développer des attitudes agressives à destination de ce qu'ils croient être la source du choc, enfants passant à vélo, facteur, chien du voisin, etc.). des chiens ont été vus traversant des barrières électroniques par peur d'orages ou de feux d'artifice puis être trop effrayés pour repasser dans l'autre sens et rentrer chez eux.

Le risque est aussi que la barrière électrique encourage le chien à s'enfuir! En effet, puisque le chien est atteint par la douleur dans son jardin, il associe ce dernier à la douleur elle-même—une fois enfui du jardin, la douleur disparaît. Le fait que repasser la cloture signifie une décharge supplémentaire peut suffire à faire penser au chien qu'il est puni de son retour ou chassé à nouveau.MeshTop.jpg

Même quand le chien est limité par l'espace d'une barrière électrique, ils coure le danger de chiens errants, humains mal intentionnésou autres animaux qui peuvent librement rentrer, eux. Les clotures électriques sont devenues le rêve des cambrioleurs ou des kidnappeurs de chiens!

CONFINEMENTS HUMAINS ET RESPONSABLES

Le plus sûr moyen de garder votre chien en sécurité dans votre propriété  est de le garder dans la maison quand vous êtes absent et de le laisser sortir sur le terrain sous surveillance, avec une longe si besoin ponctuellement mais surtout grâce à une cloture sûre et bien construite.

La question mérite d'être posée (surtout avant): comment vivre correctement avec un chien sans terrain clos ni sorties régulières?
Nul n'est obligé par la loi à posseder un chien: la responsabilité de ce choix oblige à lui offrir les conditions minimales de son épanouissement.


LE CHIEN N'EST PAS UN CANARI: IL ABOIE!

Comme pour un bébé qui pleure, un chien qui aboie est normal mais un chien qui aboie en permanence a besoin d'aide et d'organisation: agir sur les conséquences (aboiements, excitations) n'a pas de de sens et est provisoire (les chiens sont abandonnés aujourd'hui AVEC leur collier électrique encore autour du cou! Les pseudos-professionnels passionnés du chien qui vous les ont vendus à prix d'or comme LA solution ne sont plus là pour vous aider ), il faut comprendre la cause des vocalises.comportementalisme-03.jpg

Les chiens aboient pour un grand nombre de raisons, mais principalement à cause de l'ennui, la détresse, la séparation, la peur ou la défense de leur territoire. Certain troubles du développement (chiots) ou du comportement (adultes) induisent nécessairement des vocalises: le cercle vicieux de la sanction électrique ne fait qu'aggraver le mal et les symptômes.
Aimer son chien, c'est chercher à le soigner, non?

Les jeunes chiens, les caractères très actifs et les chiens laissés enfermés ou à l'attache sont plus suceptibles d'aboyer: sachez que c'est un très bon moyen de s'occuper comme de  dépenser une énergie accumulée faute de  promenades.

chiot-02.jpg

CONSEILS POUR EVITER LES ABOIEMENTS DUS A L'ENNUI:

promenez votre chien 2 à 3 fois par jour au moins: des membres de la famille (les adolescents doivent parfois être responsabilisés), voisins de confiance, ou promeneurs professionnels peuvent aider durant la journée.

Donnez à votre chien l'opportunité de se "lacher" à des moments choisis.

Fournissez des objets à machouiller, parfois indestructibles et/ou remplis de nourriture que vous pouvez même congeler pour faire des glaces longues à consommer! Une bouteille de plastique avec quelques croquettes peut fournir des heures de jeux.3152-1.jpg       (voir www.zooplus.fr)

Des exercices d'agility ou de freesby peuvent dépenser utilement votre chien: il passera une partie de votre absence à dormir.

Aboyer en cas d'intrus ou de bruits surprenants est un réflexe naturel qui ne devrait pas être systématiquement prohibé.
CONSEILS AFIN D'EVITER LES ABOIEMENTS DUS A LA PEUR
Promenez votre chien tous les jours en interagissant avec d'autres personnes et animaux. Habituez-le à des relations amicales.

Quand des gens entrent chez vous, récompensez sont attitude sociable et demandez aux visiteurs de partager un jeu ou une friandise avec lui.

Quand quelquechose fait peur à votre chien, ne criez surtout pas, montrez-lui plutôt votre calme ou votre indifférence à ce stimulus (vélo, facteur, etc...).

Un comportementaliste ou un éducateur pourront aider votre chien à se désensibiliser de certaines situations et stimuli. Si les situations sont sévères, l'aide de la phytothérapie ou d'un traitement vétérinaire sont à considérer.




                      2. LES COLLIERS TORQUATUS, DITS "DE FORCE", DITS "BARBELES":502213.jpgVoilà une magnifique invention des passionnés du chien!
Comment mieux communiquer avec notre compagnon et le comprendre qu'en lui enfonçant des clous comme des morsures multiples afin qu'il assimile un enseignement pourtant binaire: tu tires, tu as mal?
L'imagination pratique et barbare de l'homme n'a pas de limites: on en viendrait presque à regretter les bons vieux coups de badine sur la truffe!

RAPPEL:

- Certains "professionnels" recommandent sont utilisation pour des chiots dès 2 mois...(le professionnalisme des "amoureux du chien" n'à pas de limites. Non! Non!)

- Laisser un enfant "conduire" le chien affublé de cet accessoire relève d'un cas de mauvais traitement.

- Les personnes qui ont "inventé" cet accessoire n'aiment pas les chiens mais leur portefeuille: on les a vus vendre des mattraques à des moniteurs de centres aérés...

- Nous déconseillons aux "maîtres" qui n'ont pas les bras de Rocky ni la mentalité de Rambo ou le sadisme de Dracula de se servir de cet instrument de torture (certains merveilleux propriétaires gardent des chiens à l'attache avec ça au cou).

-On ne peut parler de respect envers son chien si le dialogue de l'apprentissage passe par ce type de coercition: non, le maître qui utilise celà n'aime pas son chien.

-Si l'on tient à contrôler la démarche de son chien, un travail à l'année est nécessaire qui passe par une compréhension mutuelle (apprendre le chien), une communication efficace et rassurante, une organisation hiérarchique claire, des facteurs d'activité et de socialisation quotidiens, de vraies techniques de professionnels basées sur la psychologie du chien elle-même et l'expérience et rejettant toute forme de violence: tout celà commence par une cohabitation et une communication équilibrantes A LA MAISON.

-Un chien qui "tire" le fait délibéremment et pour pleins de raisons et motivations complexes: seul un vrai professionnel du chien pourra vous donner les moyens, très simples, de COMPRENDRE les mécanismes de votre chien, donc de lui APPRENDRE ce que vous désirez.





SOURCE: PETA



"Outre les leurres à but "lucratif", les leurres tels que les colliers de force et les colliers électriques sont injustifiables. Il serait temps que les instances cynophiles interdisent leurs ventes et leurs utilisations. A regarder certaines méthodes, on peut se demander quelle relation unit l’homme à son chien ? Peur de perdre la face ou illusion d'un pouvoir ? Le châtiment corporel n’est rien au regard de la satisfaction qu’un être peut en retirer.

 Lorsque l’homme emploie les leurres, seul le résultat lui importe. Il se ferme à tout dialogue possible avec l’animal, obnubilé qu’il est par la performance. En se privant de cette écoute le maître passe tout simplement à côté de son chien, de sa richesse, des ses aptitudes naturelles, de son intelligence et lui ôte ses capacités d’adaptation en limitant les actions du chien à des réactions programmées par lui. Aveuglés par le spectacle et un sentiment de pouvoir, comment pourrait-on écouter le chien ? Voilà bien l’animal machine

 Le chien est un bavard silencieux, mais nos certitudes à son sujet nous empêchent de l’écouter " 
André Escafre.


TRADUCTION ET MONTAGE: Michael
LOGO-1.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Jacques DEMARIE 05/05/2010 21:25


Hélas certaines personnes utilisent ce type d'équipement car on leur a recommandé et comme ils ne connaissent pas d'autre manières de procéder ils font confiance à certains pseudo pro ou bien à des
éducateurs qui livrent des solutions toutes faitesEn effet il leur semble qu'il est bien plus pratique d'imposer une solution toute faite(sans pour autant régler leurs problèmes) que de les inviter
à essayer de comprendre leurs compagnon
J'ai pu constater que des personnes (une minoritée heuresement) partaient de mon club canin car elles ne désiraient pas faire d'efforts puisque l'on venait pour le chien et non pour le maitre
Alors qu'avec de l'écoute, du dialogue, de l'observation quel plaisir au bout de quelques séances
J'arrete car j'en parlerais des heures
jean jacques
J'ai


chereau 04/02/2010 15:19


y a til vraiment une petition car depuis des mois je me bats contre la methode de voisins qui laissent leur chien ( race non dangereuse)des jours entiers voire des nuits avec le collier electrique
autour du cou La spa est prevenue mais une petition m'interesse


Nicole BARTOLI 23/09/2009 21:56


Bonjour

j'ai créé il y a 48 heures une pétition contre ces colliers

http://www.facebook.com/ext/share.php?sid=172315571039&h=d1Pv3&u=MzvyH&ref=mf

une fois fermée je vous la remettrai.
Merci
Nicole